Pursuant to the General Data Protection Regulation (“GDPR”) of European Union, we are committed to protect your data and put you in control. We have updated and will periodically update our Privacy Notice in line with GDPR. See our latest version of the Privacy Notice.

This site uses cookies to offer you a better browsing experience. Find out more on how we use cookies here.

Objectif atteint : des tablettes robustes et personnalisées aident Kongsberg à concevoir de nouveaux systèmes de cibles

 

«  Nous voulons changer la façon dont les cibles de tir dans le monde affichent les scores. La tablette renforcée de Getac nous apporte la mobilité, les fonctionnalités et la robustesse nécessaires à la réussite d’une telle solution. »

Ole Rabbevåg, CEO, Kongsberg Target Systems

DOWNLOAD PDF.

Challenge

Kongsberg Target Systems développe et fabrique des solutions électroniques depuis plus de 25 ans. Aujourd’hui, Kongsberg a déployé plus de 12 000 cibles de tir électroniques dans le monde entier pour plus de 1 100 clubs de tir sportif et de chasse, ainsi que des unités militaires, de police et de garde-frontières dans près de 30 pays.

 

Traditionnellement, la notation des résultats de tir se faisait sur papier, ce qui obligeait les tireurs à patienter jusqu’à ce que tous les coups soient tirés avant de pouvoir consulter manuellement leurs résultats. Kongsberg souhaitait développer un système offrant aux tireurs la possibilité de consulter ces informations en temps réel, peu importe où ils se trouvent. Avec une telle solution, de nombreux programmes de tir nationaux pourraient gagner considérablement en efficacité, que ce soit pour le tir à courte ou longue distance, pour les professionnels ou comme pour les militaires en formation.

La solution

Pour développer et fournir une telle solution, Kongsberg avait besoin d’un appareil mobile assurant des performances et une connectivité supérieures et capable de résister aux conditions les plus extrêmes : gel, neige, vent ou encore humidité.

 

Après avoir évalué un certain nombre d’appareils concurrents, Kongsberg s’est intéressé à Getac, un fabricant fournissant des solutions renforcées personnalisées pour la défense, la sécurité, les services d’urgence, les infrastructures publiques et les travailleurs de terrain dans le monde entier. Le choix de l’entreprise s’est porté sur la tablette phare RX10 de Getac en raison de sa mobilité et de sa rigidité supérieure, qui permettraient aux tireurs de manipuler et de déplacer facilement les dispositifs en fonction de leurs besoins et de leurs distances d’entraînement, peu importe où ils se trouvent.

 

Pour s’assurer que le modèle RX10 serait à la hauteur et fournirait les performances nécessaires à l’affichage des résultats en temps réel, Kongsberg a procédé à ses propres tests et analyses comparatives. L’un des critères importants était de disposer d’une connectivité sans fil efficace dans un large éventail de scénarios, pour un fonctionnement sans interruption y compris sur de longues distances,par exemple dans de vastes champs ou dans un environnement forestier. Sur le terrain, l’entreprise comptait connecter les appareils à des antennes Wi-Fi pour permettre la communication entre la ligne de tir et la ligne de cibles, afin d’échanger rapidement des signaux entre le stand de tir et la cible. Les tests comparant le modèle Getac RX10 à d’autres appareils concurrents ont démontré que la tablette RX10 était capable de fournir des données de manière fiable et rapide sur de longues et courtes distances.

 

Parmi les autres fonctionnalités clés qui ont impressionné Kongsberg, citons l’indice IP65 du RX10. Cela signifie que les tablettes sont protégées contre toute infiltration d’eau et de poussière ainsi que les chutes de jusqu’à 1,22m de hauteur, et ont une température de fonctionnement comprise entre -21 °C et 55 °C. Le nouveau système devait supporter non seulement des températures très élevées et un fort ensoleillement, comme en Australie, en Inde et aux États-Unis, mais aussi des environnements extérieurs difficiles comme en Norvège, où il fait beaucoup plus froid et humide. Grâce à la technologie d’affichage propriétaire LumiBond de Getac, l’écran tactile peut être utilisé avec les doigts, des gants et un stylet, et fonctionne même sous la pluie, ce qui est essentiel pour les tireurs pratiquant leur activité dans divers environnements et portant des gants ou des vêtements de protection. Les batteries remplaçables à chaud permettent par ailleurs aux tireurs de limiter les interruptions pendant leurs sessions ; en effet, dans la mesure où il est fréquent qu’entre cinq et 150 personnes tirent simultanément, il est essentiel que le système reste toujours opérationnel.

 

Le service client de Getac constituait également un avantage pour Kongsberg, car l’entreprise avait besoin d’un partenaire avec lequel elle pourrait travailler en étroite collaboration pour personnaliser l’appareil afin qu’il réponde à tous ses besoins. Au-delà de la personnalisation, Getac a également apporté son aide à Kongsberg pour intégrer les logiciels et les connecteurs nécessaires afin de fournir une nouvelle solution robuste et convaincante.

Les avantages

Avec le nouveau système de cible électronique mobile basé sur la tablette Getac RX10, Kongsberg sera désormais en mesure d’offrir à ses clients du monde entier une nouvelle façon beaucoup plus efficace, d’évaluer leurs tirs. Chaque tireur pourra avoir en permanence un moniteur à portée de main, lui indiquant instantanément où chaque tir a frappé la cible. En connaissant immédiatement leurs résultats, les tireurs pourront comprendre plus vite comment s’améliorer et passer plus rapidement d’une cible à l’autre, sans interruption. Les premiers tests effectués auprès des clients semblent indiquer que les utilisateurs peuvent ainsi apprendre à tirer deux fois plus vite qu’avec les méthodes traditionnelles d’évaluation sur papier. Ce nouveau dispositif ouvre également de nouvelles opportunités aux utilisateurs, en facilitant notamment les compétitions en ligne entre des tireurs se trouvant à des endroits différents.

  • Posté à 5 février 2019

Partager ce témoignage

Facebook Twitter Linkedin Pinterest